disparition-personne

Disparition de personne : que faire ?

L’un de vos proches a disparu et vous souhaitez tout mettre en œuvre pour le retrouver. Signaler la disparition aux autorités, faire appel à un détective privé, contacter des associations… Plusieurs choses sont à savoir, en fonction des circonstances de la disparition, pour procéder de la manière la plus efficace possible. 

Les actions envisageables sont différentes en fonction de plusieurs critères : âge du disparu (mineur ou majeur), caractère inquiétant ou non de la disparition, lieu de la disparition (en France ou à l’étranger).

Table des matières :

1. La personne disparue est majeure  

           1.1. La personne a disparu en France

               1.1.1. La disparition n’est pas considéré comme inquiétante 

                1.1.2. La disparition est considéré comme inquiétante 

           1.2. La personne a disparu à l’étranger

                1.2.1. La disparition n’est pas considérée comme inquiétante

                1.2.2. La disparition est considérée comme inquiétante

2. La personne disparue est mineure 

            2.1. Les premiers réflexes à avoir 

            2.2. Signaler la disparition

            2.3. En cas d’enlèvement

3. Utile en cas de disparition de personne 

4. Perdu de vue 

1. La personne disparue est majeure 

 1.1. Elle a disparu en France 

    1.1.1. La disparition n’est pas considérée comme inquiétante :
  • Les services de gendarmerie ou de police ne pourront pas ouvrir d’enquête officielle. Vous devrez alors retrouver la personne par vos propres moyens.
  • Un détective privé peut enquêter : s’il retrouve la personne disparue, il ne pourra informer les proches sur les nouvelles coordonnées du disparu qu’avec le consentement de ce dernier.

Dans tous les cas, et même si c’est difficile à accepter pour les familles, une personne majeure est libre de ne pas entrer en contact avec ses proches lorsqu’elle est retrouvée.

Le détective privé pourra transmettre un message des proches au disparu (une lettre, expliquer que la famille s’inquiète, etc.) , mais le disparu aura le dernier mot. S’il ne souhaite pas donner ses coordonnées et le lieu où il se trouve, le détective privé devra respecter son choix et ses proches devront l’accepter.

    1.1.2. La disparition est considérée comme inquiétante :

  • Vous pouvez demander l’ouverture d’une enquête officielle auprès de la police ou de la gendarmerie.
  • Vous pouvez compléter vos démarches par les services d’un détective privé, qui avertira les autorités de son enquête en parallèle et bien sûr, n’importe quel élément nouveau trouvé par le détective privé sera transmis aux autorités pour le bon fonctionnement de l’enquête des autorités.

Quels sont les critères pour définir si une disparition est inquiétante ?

Il n’existe pas de liste de critères précis. Il s’agira d’apprécier les conditions de la disparition et l’état de la personne au moment de sa disparition. L’idée est savoir si la personne court un danger. Voici quelques pistes de réflexion :

  • La personne était-elle dépressive ?
  • Avait-elle reçu des menaces ?
  • En quoi pensez-vous que la disparition n’est pas volontaire de sa part ? Pensez ici à des faits (ex : « Elle a laissé toutes ses affaires dans sa voiture : portable, sac à main… ») et non à du ressenti : « Elle ne ferait jamais ça », « Elle n’avait aucune raison de disparaître, elle allait bien »).
  • La personne disparu a-t-elle toujours maintenu un contact régulier avec ses proches et était-elle en bons termes avec eux ?
  • La personne a-t-elle arrêté soudainement de donner des nouvelles ?
  • La personne disparue a-t-elle manqué un rendez-vous prévu important ?
  • La personne était-elle âgée ou souffre-t-elle de troubles psychiatriques ?
  • A-t-elle laissé derrière elle toutes ses affaires personnelles ?
  • A-t-elle laissé une lettre suicidaire ?
  • La personne disparue montrait-elle des signes d’une radicalisation religieuse ?

IMPORTANT : Si la personne disparue est un mineur ou un majeur protégé sous tutelle, curatelle ou sauvegarde de justice, la disparition est, par définition, inquiétante.

 

1.2. Elle a disparu à l’étranger

Si la personne a disparu à l’étranger (comme touriste ou résidant permanent) et qu’elle est de nationalité française, vous pouvez signaler sa disparition auprès du ministère français des Affaires étrangères.

     1.2.1. Sa disparition n’est pas considérée comme inquiétante :

Vous devrez alors la retrouver par vos propres moyens. Vous pouvez faire appel à un détective privé. Vous pouvez aussi contacter les autorités locales du lieu où la personne a disparu.

     1.2.2. Sa disparition est considérée comme inquiétante :

Si vous êtes un proche de la personne disparue (époux(se), concubin(e), frère, sœur, parent, enfant…) ou son employeur, vous pouvez demander l’ouverture d’une enquête officielle auprès des autorités (police ou gendarmerie), en plus du signalement auprès du ministère français des Affaires étrangères.

 

2. La personne disparue est mineure 

     2.1. Les premiers réflexes à avoir 

Avant toute chose, contactez tous les proches du mineur : famille, amis, voisins… Rendez-vous dans les endroits où le mineur a l’habitude d’aller : un skate parc, une aire de jeux, un terrain de foot, salle de jeux vidéo, un porche près d’un centre commercial où il/elle a l’habitude de traîner avec ses amis… Contactez également les responsables des lieux qu’il/elle fréquente : école, collège, lycée, club de sport, centre aéré… N’hésitez pas à recueillir la moindre information, aussi anodine soit-elle.

Inspectez sa chambre pour déterminer s’il/elle a pris ses affaires personnelles : son téléphone portable, ses papiers d’identité, un sac à dos, son chargeur de téléphone, son ordinateur, ses vêtements… Ces éléments pourront vous aider à savoir s’il s’agit d’une fugue organisée.

     2.2. Signaler la disparition

Après avoir réalisé toutes ces recherches, munissez-vous d’une photo récente de l’enfant et contactez la police ou la gendarmerie proche de votre domicile, que vous pensiez qu’il s’agisse d’une fugue ou d’une disparition inquiétante.

Vous pouvez aussi à ce stade faire appel à un détective privé qui prendra contact avec les autorités pour les prévenir de son enquête en parallèle. Dans ces cas de figure, la coopération est très utile et toutes les options pour retrouver le mineur peuvent aider. Le détective privé pourra par exemple délivrer les nouveaux éléments qu’il découvre aux autorités, au fur et à mesure.

     2.3. En cas d’enlèvement :

Le dispositif Alerte enlèvement peut être déclenché à la demande du Procureur de la République. Ce dispositif permet d’alerter les médias et de diffuser à grande échelle sur le territoire le signalement de l’enfant enlevé. Le déclenchement de ce dispositif n’est pas systématique. Quatre critères sont appréciés :

  • Il s’agit d’une enlèvement avéré et non d’une disparition (même inquiétante)
  • La victime est mineure
  • La vie ou l’intégrité physique de l’enfant est en danger
  • Le Procureur dispose d’informations dont la diffusion peut permettre la localisation de l’enfant ou de son ravisseur.

Même si ces critères sont réunis, la décision de déclencher le plan Alerte Enlèvement reste à l’appréciation du Procureur qui peut juger dangereux pour la vie de l’enfant de diffuser le signalement.

En cas d’enlèvement parentale ou non-représentation d’un enfant

L’enlèvement parentale ou non-représentation d’un enfant sont des atteintes aux droits des parents (droit de visite, autorité parentale). Ce sujet mérite de s’y attarder plus longuement pour en comprendre les conditions et les solutions appropriées. Un article sera bientôt prévu à cet effet pour aborder cette situation.

3. Utile en cas de disparition de personne 

Une autre voie s’offre aux proches : celui des associations. En effet, depuis de nombreuses années, certaines associations aident à la recherche de personnes, utilisant un réseau de bénévoles sur tout le territoire. Cette aide peut s’avérer très utile pour communiquer auprès du grand public et pourquoi pas recueillir des témoignages. L’aide de ces associations peut tout à fait être demandée en plus de toute autre recherches ou enquête.

Ne négligez pas la puissante des réseaux sociaux : parlez-en le plus possible autour de vous, et demandez au plus de monde possible de diffuser la disparition de votre proche. Pour faciliter cette voie, il serait très utile de rédiger un petit texte à la première personne expliquant brièvement la situation. Par exemple : « Mon père a disparu le mardi 03 août 2021 aux environs de 16H30. Il portait… Il a une voiture… » Donnez des détails propres au disparu permettant de réveiller les souvenirs de personnes qui auraient pu le croiser. Ex : « Il portait un bonnet rouge ». Rajoutez une photo et publiez vous-même cette annonce, envoyez ensuite le lien à tous vos proches. Il est préférable qu’un seul message soit diffusé au plus grand nombre, plutôt que plusieurs messages éparpillés. De nombreuses affaires de disparitions sont résolues grâce à la diffusion de photo et d’un signalement sur les réseaux sociaux.

4. Perdu de vue 

Il y a les proches qui disparaissent du jour au lendemain, et puis il y a parfois les personnes qu’on a perdues de vue et qu’on voudrait retrouver plusieurs années après. Dans ce cas de figure, vous avez la possibilité de faire appel à un détective privé, pour vous accompagner et lancer une investigation. Si vous souhaitez savoir si la personne est toujours en vie, vous pouvez contacter la mairie de son lieu de naissance et demander un extrait d’acte de naissance sans filiation. Il n’est pas nécessaire d’avoir un lien de parenté avec la personne disparue. Dans le cas où la personne est décédée, cette information sera inscrite en mention marginale, sur l’acte de naissance. Ces démarches peuvent également être réaliser si la personne disparue est née à l’étranger.

Pour toutes vos démarches, que ce soit en préparation d’une demande d’ouverture d’enquête auprès des autorités, ou pour vos recherches personnels, vous pouvez demander l’aide d’un détective privé qui pourra vous accompagner, vous conseiller ou réaliser ces démarches pour vous.

Share your thoughts